Qui sommes nous ?

Le projet CIMER, une aventure humaine renouvelée chaque année
Le Master CIMER, dans lequel les instigatrices de cette exposition évoluent, a pour vocation de former les futurs professionnels de la culture et des relations interculturelles à travers un cursus riche en rencontres professionnelles. Il s’intéresse à la communication, la muséologie, et s’oriente vers les pays d’Europe centrale et orientale.  En s’ouvrant à d’autres cultures sur le plan des enseignements, le master s’ouvre également à des étudiants de pays et d’horizons divers, à la rencontre de plusieurs disciplines et visions qui permettent de s’ouvrir et de connaître  d’avantage cette Europe en devenir. 

Il est de tradition que chaque année, en marge de leurs études, les étudiants de ce Master veuillent faire profiter le public du savoir professionnel acquis et de les sensibiliser aux arts et cultures d’Europe Centrale et Orientale, par l’organisation complète d’une exposition. 
L’année dernière, les étudiants avaient ainsi crée l’association CIM&CO, et réalisé en son sein une exposition sur la Roumanie, qui continue de voyager à travers l’Europe (elle est actuellement à l’Institut français de Iași, dans le cadre du Festival International de Littérature et de Traduction). 
Cette association est à présent entre les mains de la nouvelle promotion, qui souhaite perpétrer cette tradition, importante dans leur réalisation professionnelle, mais surtout dans l’optique d’une meilleure connaissance des cultures d’Europe centrale et orientale.


Pour la promotion 2013-2015, l’exposition aura en effet la même vocation de découverte, d’échanges et de plaisir. Elle s'est installée par deux fois au sein même de la Sorbonne, au Centre Malesherbes, et sera visible de tous, permettant de faire voyager les étudiants dans les univers particuliers d’artistes de différents pays, tous engagés dans l’amour de la calligraphie, et le partage de leur passion. En septembre 2014, l'exposition s'est déplacée à Trizay, en Charentes, dans une charmante Abbaye accueillant réguilièrement des artistes contemporains.

L'équipe de "Calligraphie, l'art des mots en Europe centrale et orientale"
Cette exposition a été préparée par cinq étudiantes de l'Université Paris-Sorbonne, venant de divers horizons, et qui étudient la muséologie et la communication interculturelle dans le cadre du master CIMER. La différence de leur parcours est une richesse qui profite à cette aventure. 


Responsable : Marie Bellando
Détentrice d’un diplôme de conceptrice créatrice en communication visuelle, a effectué un parcours LLCE Serbe Croate Bosniaque Monténégrin (Paris-Sorbonne), elle est riche d’une expérience de communicante spécialisée en évènements et ouvrages culturels et de consultante en communication et identité visuelle.


Anna Kasztelan
Diplômée de l’Université Adam Mickiewicz à Poznań, elle est enseignante de langue française pour les étrangers (FLE), spécialisée en pédagogie et relations interculturelles, aujourd’hui elle parfait son parcours au sein du Master de communication interculturelle et muséologie à Paris-Sorbonne. 



Bénédicte Marguillard
Détentrice d’une Licence d’Histoire de l’art et Archéologie (Paris-Sorbonne), elle est médiatrice culturelle pour la mairie de Metz dans le cadre des journées du patrimoine en 2013 et a participé à des chantiers de restauration avec l’association Rempart dans les Vosges.



Kseniia Redkova
Diplômée de l’Université linguistique d’État de Moscou, elle a une expérience de participations aux Salons de Moscou. Elle est passionnée par l’histoire de l’art (l’art occidental en général et l’art russe particulièrement), langues et lettres, langue et langage en tant que phénomènes susceptibles d’être «exposés» au musée.



Lucile Redolfi
Détentrice d’un Master d’Histoire culturelle et religieuse (Paris-Sorbonne), elle est membre de la Société Archéologique de Touquin (77), et responsable de l’inventaire primaire au sein de son musée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire